Alors, que penser de cette suite. Certains en parlent comme le FFX-2 du premier ToS, je n’irai pas jusque là. C’est vrai qu’au moins dans FFX-2 on avait le droit à un système de combat différent, et très sympathique avec ses jobs. Ici dans ToS, la suite de l’histoire a quand même un plus grand intérêt. Et on reste avec le style classique de combat des Tales of, mais avec des monstres ! Oui, la seule chose dommage pour ces combats, c’est notre équipe qui est constamment comblée par ces monstres. Sympathique au départ, ça devient lourd à force, surtout avec les retours/départs incessants des anciens personnages dans notre équipe. Autant dans le premier, j’avais pris un sacré plaisir à jouer chaque personnage une bonne partie de l’aventure, ici on reste seulement à deux personnages sur qui on peut compter. Les anciens nous rejoignent pour des durées assez courtes, est sont pas mal bridés (équipement verrouillé ; impossibilité de les choisir comme personnage à diriger, il faut changer à chaque début de combat, …). Reste Marta. Et bien non, même si elle est relativement rapide, elle reste lente comparé à Emil, du coup je la laissais pour le CPU et j’ai effectué quasiment toute l’histoire avec Emil….

L’histoire est tout de même sympathique à suivre, se recentrant beaucoup autour d’Emil et de son étrange double personnalité. Je ne vais pas trop spoiler non plus, mais on obtient une fin assez spéciale où tout le monde y trouve son compte, surtout pour nos deux Emil. Voilà pour le happy ending et le monde qui est sauvé de la destruction, bla bla.

Comme déjà dit, l’histoire peut être suivie sans avoir joué au premier volet. Mais quel intérêt, vraiment ? Autant déjà s’essayer au premier puis revenir pour celui-ci si on en redemande. Parce que s’essayer seulement à celui là, avec tous les clins d’œil qui resteront incompris, c’est bien dommage. Pour ceux qui se sont déjà essayés au premier et qui ont vraiment envie de retrouver toute la petite équipe dans une nouvelle aventure, n’hésitez pas, il y aura tout pour vous plaire. Sinon, ceux sans plus d’intérêts, vous pouvez passer votre chemin sans regret, ça n’est tout de même pas le jeu à ne pas rater comme le fut son prédécesseur. Surtout qu’il n’y a toujours pas de sortie Européenne prévue…

Avec la fin de ToS, j’ai donc pu me remettre sur Persona 3. J’avais en effet profité de ToS pour faire une pause sur Persona 3 à cause d’une petite saturation sur son système de combat. J’avais bien fais, plus aucun problème avec les combats, je commençais à aimer ça. Du coup, j’ai essayais de presser un peu le jeu, surtout avec l’histoire qui devenait de plus en plus prenante. J’ai donc terminé le jeu hier, après l’avoir commencé début août (ça fait loin quand même), avec environ 75 heures de jeu d’après ma sauvegarde, donc sans compter le temps perdu à cause de morts stupides dans le jeu. Et comme diraient certains, CA BUTE. Quel final en tout cas ! Du coup, hop, une nouvelle bannière pour le blog ! L’épisode The Answer restera cependant encore quelque temps dans son blister, surtout qu’il semble être est très orienté combat et l’histoire assez longue à avancer. Je ne vais donc pas non plus abuser à nouveau du système de combat pour le moment. Puis il y a également Persona 4 qui passera avant. D’ailleurs, très bonne idée de Square Enix de nous fournir l’OST avec, faut que je récupère celle du 3 qui est excellente ! Surtout pour la musique contre le boss final <3.

Prochaine étape niveau RPG, Odin Sphere, commencé aujourd’hui. Que dire si ce n’est que c’est magnifique ! RPG Beat’em all en 2D, l’animation est superbe ! Avec son mode 60Hz, l’animation est super fluide, les sprites sont énormes et très bien animés. (en 50Hz les sprites sont cacas, ils sont étirés pour combler les lignes supplémentaires de l’image, du coup ca pixelise moche). En tout cas, merci ma télé cathodique, qui d’habitude refuse le 60Hz en Pal, mais là semble accepter car en NTSC 60Hz. Je n’ose pas imaginer ce que donnerai ce style graphique sur une console Next-gen en HD. Je trouve le style de combat original avec ses zones de combats circulaire, la progression entre ces différentes zones, et les boss tout simplement énormes ! Sinon, pas encore d’avis sur l’histoire tournée autour de la mythologie nordique.


D’ailleurs, également développé par les studios Vanillaware, un jeu similaire verra le jour sur la wii : Muramasa : The Demon Blade. Cette fois ci autour de la mythologie japonaise. Et ça semble toujours aussi magnifique à regarder :D. En espérant que le jeu se sera renouvelé par rapport à Odin Sphere. Sorti début avril au Japon et seulement prévu au deuxième trimestre 2010 en France, mais d’ici la fin de l’année au USA.


Voilà pour mon avancement niveau jeux-vidéo et donc surtout RPG. Reste que je n’ai pas le temps non plus, euh pardon, pas encore pris le temps de m’essayer à d’autres jeux (Madworld, Yakuza 2, …). J’essaye de ne pas m’éparpiller et de terminer complètement un jeu avant de passer à un autre. C’est dur de ne pas céder à la tentation d’essayer :p.